Dispositif de vaccination pour les personnes de 55 ans et plus

La Corse présente un taux d’incidence plus faible que sur le reste duc territoire. Néanmoins, la détection de variants ainsi qu’un niveau élevé d’hospitalisations prouvent que le virus circule activement sur l’île.

La vaccination s’ouvre aux personnes de plus de 55 ans.

La Corse compte 49 544 personnes en affection de longue durée de plus de 55 ans et si vous êtes l’une d’entre elles, vous vacciner, c’est vous protéger d’une forme grave.

 

Parmi ces personnes, celles exerçant des professions les exposant plus au virus que les autres sont prioritaires. Pour faciliter leur accès à la vaccination, des plages horaires leur seront réservées à partir des deux prochains week-ends (24 et 25 avril -1 et 2 mai) ainsi que la semaine du 26 avril au 2 mai dans les centres de vaccination.

En pratique, les professionnels éligibles pourront bénéficier de créneaux “coupe file” dans les centres de vaccination de Corse, sur présentation d’un justificatif ( déclaration sur l’honneur, bulletin de salaire, carte professionnelle).

Il est également possible pour les personnes de plus de 55 ans d’être vaccinées auprès de leur médecin traitant, infirmier, pharmacien ou service de médecine du travail.

Quelles sont les professions concernées ?

  • Sont éligibles à ce dispositif lorsqu’ils ont plus de 55 ans, les :
  • Enseignants, personnels non enseignants des écoles, collèges et lycées
  • Personnels de crèches, de la protection de l’enfance, de la protection judiciaire de la jeunesse
  • Policiers, gendarmes, personnels des douanes et personnels pénitentiaires,
  • Conducteurs de bus, ferry et navette fluviale
  • Conducteurs et livreurs sur courte distance
  • Conducteurs routiers
  • Chauffeurs de taxi et de VTC
  • Contrôleurs des transports publics
  • Agents d’entretien (nettoyage, éboueurs, ramassage et tri des déchets)
  • Agents de gardiennage et de sécurité
  • Salariés et chefs d’entreprises des commerces alimentaires (caissiers, employés de libre-service, vendeurs de produits alimentaires dont bouchers, charcutiers, traiteurs, boulangers, pâtissiers)
  • Salariés des abattoirs et des entreprises de transformation de viande
  • Professionnels des pompes funèbres.

 

Continuer à respecter les mesures barrières

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Retour sur le site de france assos santé